Lettre à mon fils

Mon fils est devenu Président de notre pays voici maintenant près de 2 ans, et, en dépit de son QI élevé et de sa maîtrise du tableur EXCEL, je lui adresse ces quelques réflexions.

Cher enfant,

Le thermomètre de ta taxomanie continue de monter, de même que ton impopularité.

Taxomanie ?

C’est ta manie de taxer, greffée sur celle de vouloir tout gouverner. Prolifération de ministres, de conseillers, de commissions, pour mettre le nez du gouvernement partout. Et partout où tu mets ton nez, ta main plonge dans la poche des citoyens tant qu’il y reste quelque chose à gratter … au risque que la population ne se révolte.

Jacqueries ?

Sous Louis XIV, en 1662, les épidémies déciment les populations affaiblies par le manque de nourriture, et la charge des impôts, la gabelle (impôt sur le sel), le papier timbré apparaissent comme un insurmontable fardeau imposé par l’État.

La plupart des soulèvements populaires qui ont troublé le royaume, de 1624 à 1670, ont été provoqués par ces pressions fiscales.


Aujourd’hui, les gilets-jaunes seront sur Paris le 24
Novembre pour protester contre tes augmentations excessives d’impôts, cotisations et taxes, contre la perte du pouvoir d’achat !

 

Alors que certains te comparent à Louis XIV, tu devrais tenir compte de l’histoire, si tu ne veux pas que l’on te compare à Louis XVI


Félicites aussi ton premier ministre, ce psychorigide raide comme un manche à balai, autiste et sourd comme un pot, très fier d’entraver nos libertés que de faire monter l’inflation à coup de taxes …

Ceux qui ne font rien …

Finalement, eu égard à tes résultats, tu feras partie « de ceux qui ne font rien », de ceux qui ne sont rien : le PIB réel reste en retrait et tes taxes ne font que dégoûter les gens qui pouvaient croire que tu allais rendre la prospérité de la France et le pouvoir d’achat aux français … Tu ne fais rien non plus pour ne pas alourdir la Dette !

Au lieu de construire une France nouvelle, tu ne fais que du cinéma, que de cultiver des taxes sous de fallacieux prétextes – l’écologie a bon dos ! Tu fais de fausses promesses avec de fausses informations relayées par ton armée de godillots de l’Assemblée Nationale.

Tu ne fais que désespérer plus de 75% de français, et, pour reprendre tes expressions, tu leur aura « coûté un pognon fou » !


Bien sur, toute ressemblance avec des personnages réels ne saurait être que fortuite !

Ce contenu a été publié dans politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.