VACCINATION …

Vaccination COVID-19

Plus de 200 millions de personnes on été vaccinées dans le monde …
France :  6% des 130 millions de doses administrées !
Dans 9 ans, la population française sera-elle vaccinée ?

La France est en situation pitoyable avec le 12ème rang des vaccinations
Quand on sait qu‘Israël pratique 150.000 vaccinations par jour! 

L’espoir est de faire disparaitre ce coronavirus qui continue de se répandre.

Europe

Le 21 décembre la Commission européenne a autorisé les premiers vaccins contre la COVID-19. Elle a autorisé la mise sur le marché pour BioNTech et  Pfizer.
Le début de la vaccination a été fixé au 27 Décembre pour tous les états.

Le 28 Janvier, l’Union Européenne a validé le vaccin d’AstraZeneca.  A quand le prochain ? L’Allemagne va opter pour Spoutnik V

Royaume Uni

Le Royaume Uni a déclenche le coup d’envoi de la vaccination dès le 8 Décembre, en adoubant Pfizer. Le nombre de personnes ayant reçu la première dose entre le 8 et le 20 décembre , il y avait près d’1 million au 3 Janvier.
Le 30 Décembre, le vaccin d’Oxford/AstraZeneca a été homologué, il sera déployé à grande échelle sur l’ensemble des 110 Hôpitaux et des 594 Services locaux, desservis par des professionnels de santé ainsi que par des volontaires, bénévoles,  qui seront formés.


1.7 millions personnes étaient vaccinées au 7 Janvier …
4,7 millions au 19 Janvier, 7% de la population
14,5 millions au 24 Février, 28% de la population …

France 

  • C’était sans compter sur la spécificité Française, ni sur la procrastination de ses gouvernants : les premiers vaccins ont eu lieu le 29/12, à grand renfort de communication, pour faire « pshitte »  après l’épisode Mauricette!
  • Au 3 janvier,  il y a eu 516 injections! 
  • Au 7 Janvier, on annonce 80.000 doses injectées (on sait qu’Israël en pratique 1.500 par jour)
  • Au 19 Janvier, 480.000 doses injectées, moins de 0.7% de la population !
  • Au 24  Février 3,9 millions, soit 6 % de la population  …

Remarquez sur la courbe les palierson vaccine moins les week-end …

La  non-disponibilité des doses et la désorganisation vont ralentir le rythme :  dès le 28 Janvier,  Santé Publique annonçait des retards pour les campagnes de vaccination … 

ISRAEL

Record mondial du taux de vaccination de la population, 90% 

Notre « plan » de vaccination

Santé Publique présentait fin Décembre la stratégie(?) d’Olivier Véran, Ministre  de la Santé.
Aucune information précise sur Qui fera, les injections ni Où seront-elles effectuées ! (Rien à voir avec le NHS du Royaume Uni où toutes ces informations sont accessibles).

Selon mon analyse et ma compétence en conduite de projets ...
Les vaccins validés par l’Europe ont été adoptés par la France, en dépit des risques industriels et des contraintes.

  • Aucune étude de risque n’a été même évoquée.
  • Aucun système d’information non plus.
  • Seulement 3 phases du plan, si on peut appeler cela un plan!

Phase 1 – Les EPHAD

Les Ehpad et les unités de soins de longue durée comptent plus de 14 000 établissements dans tout le pays (en moyenne 140 par département). Des professionnels exercent dans ces établissements.
En tout, cette phase devait concerner un million de personnes – moyenne de 80 personnes par établissement – et se dérouler depuis le 27 Décembre 2020 jusqu’à mi-février 2021, une durée totale de 45 jours : ce qui exige une organisation performante, avec un suivi minutieux du calendrier: 

  • vacciner 45.000 personnes chaque jour, du Lundi au Dimanche compris.
  • terminer les premières injections le 22 janvier, dans 640 établissements par jour,  
  • gérer un effectif d’au moins 1.500 opérateurs formés – possiblement itinérants – au sein de 640 équipes mobiles, en distribuant 45.000 vaccins par jour aux 640 établissements.

Phase 2 – PERSONNELS DE SANTE & PERSONNES A RISQUE

14 millions de Français, selon les classes d’âge:

  • 5 724 760 Personnes âgées de plus de 75 ans,
  • 6 409 896 Personnes âgées de 65 à 74 ans,
  • 12 809 287 Personnes âgées de 50 à 64 ans,
  • 25 311 744 Personnes âgées de 18 à 49 ans.

Phase 3 – EXTENSION A LA POPULATION

A partir de Mai, il y aurait 50 millions de personnes, dont 15 millions de jeunes qui  seraient sans doute vaccinés avec un vaccin autre que ceux de Pfizer  ou BioNTech (déconseillés pour ces mineurs de 18 ans.)

  • Pour ce faire, 200 millions de vaccins ont été précommandés (à qui ?) par la France pour vacciner 100 millions (pourquoi 100 millions ?) de personnes.
  • A cette heure, ni l’organisation ni le calendrier de cette phase ne sont définis :
    • Selon le gouvernement, l’objectif serait atteint avant fin 2021, voire en 2022
    • Il faudrait pratiquer 100 millions d’injections, soit 400.000 par jour!

Faisabilité de ce Projet ?

En quelques mots, selon cette petite analyse, on est obligé de douter de la réussite d’une aussi vaste opération qui nécessiterait une organisation « militaire » pour lutter contre cette menace (ne sommes-nous pas en guerre, disait Emmanuel Macron).

Les nombreuses erreurs et péripéties qui se sont avérées depuis un an ne peuvent que renforcer ce doute …