Neuvième Guerre de Religions?

1572 -Le Massacre de la Saint-Barthélemy

Le massacre de la Saint-Barthélemy est le massacre de protestants déclenché à Paris, le 24 août 1572, jour de la Saint-Barthélemy, prolongé pendant plusieurs jours dans la capitale, puis étendu à plus d’une vingtaine de villes de province durant les semaines suivantes.

stbarthelémy
Cet épisode tragique des guerres de religion résulte d’un enchevêtrement complexe de facteurs, aussi bien religieux et politiques que sociaux. Il est la conséquence des déchirements militaires et civils de la noblesse française entre catholiques et protestants (Wikipedia).

2016 – Le Massacre de Nice 

Selon la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) la France est ciblée par Daesh qui pourrait y mener «une campagne terroriste caractérisée par le dépôt d’engins explosifs dans des lieux où est rassemblée une foule importante» (mai 2016)

People stand in front of flowers, candles and messages laid at a makeshift memorial in Nice on July 18, 2016, in tribute to the victims of the deadly attack on the Promenade des Anglais seafront which killed 84 people. France was set to hold a minute's silence on July 18, 2016 to honour the 84 victims of Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, a 31-year-old Tunisian who drove a truck into a crowd watching a fireworks display on Bastille Day, but a period of national mourning was overshadowed by bickering politicians. Church bells will toll across the country, and the country will fall silent at midday, a now grimly familiar ritual after the third major terror attack in 18 months on French soil. / AFP PHOTO / Valery HACHE

Nouvelle guerre de religion ?

444 ans après le massacre de la Saint-Barthélemy, la France est «aujourd’hui, clairement, le pays le plus menacé», tant par l’Etat islamique que par Al-Qaïda qui «veut redorer son blason» et ses déclinaisons régionales au Maghreb et dans la péninsule arabique (DGSI).

 

Ce contenu a été publié dans Terrorisme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.